Wouah MC hé!

Une fois de plus, vous aurez pu constater que j’ai délaissé Ma Banane passablement longtemps…. mais une fois n’est pas coutume, j’ai une bonne raison!

Et oui, j’ai trouvé du travail! un vrai travail avec des responsabilités et tout!

…..MÉDIATRICE CULTURELLE…..!!!!

Alors qu’est-ce que ça veut dire? en fait, le rôle du médiateur culturel c’est de parler des spectacles que propose la structure dans laquelle il bosse à des gens qui ne viendraient pas spontanément les voir. Ce qui fait que parfois c’est un peu ingrat, parce que ça demande pas mal d’énergie souvent pas assez récompensée.

exemple avec des enfants:

Oui. Et même que parfois ils demandent même si on va la leur payer, la crêpe.

Sinon il y a aussi les mémorables tours de pas de porte, qui donnent toujours lieu à de formidables rencontres.

Je vous laisse deviner si je l’ai vraiment fait ou pas.

Comme vous pouvez l’imaginer, le métier de médiatrice laisse place à beaucoup de situations cocasses telles que celles-ci, je pense qu’il y aura beaucoup d’autres illu sur ce sujet!

Footmal

OUI!

J’ai complètement déserté Ma Banane depuis des semaines!

OUI!

Mais j’ai une très mauvaise raison à cela: voici plus d’un mois que je travaille en tant que médiatrice dans une très grande exposition d’art contemporain dont je tairais le nom, par devoir de réserve.

Mais qu’est-ce qu’un(e) médiateur(trice)??? c’est quelqu’un qui reste DEBOUT toute la journée, pour accueillir les visiteurs et qui répond à leurs questions (on est pas que des potiches, hein, on fait aussi des visites guidées mais ceci est une autre histoire, je donnais cette précision afin de me la péter un minimum).

Bref, qui dit « debout », dit « mal de pied « , « varices », « courbatures », « fatigue » et « non mais ça va pas la tête, tu veux que j’aille à un concert alors que je viens de faire le poireau toute la journée, tu peux crever! ».

D’où l’intense douleur venue le soir qui m’empêche de prendre mon stylo pour faire des dessins, tellement que j’ai la flemme. Mais maintenant ça va mieux, alors je m’y remets doucement 😀

Alors voilà, une médiatrice en dessin, ça donne ceci:

La version pour les moins de 12 ans. La version officielle. En vrai, ça donne plutôt ça:

Que ceux qui n’ont jamais bossé 5 jours de la semaine debouts me jettent la première pierre.

Mais le(la) médiateur(trice) est rusé(e). Il(elle) utilise plusieurs techniques de sioux pour préserver ses pieds.

Mais le grand problème reste que le(la) médiateur(trice) n’est jamais tout à fait tranquille. Vient toujours un moment où l’on dérange sa position savamment étudiée. À lui(elle) de tourner ce désagrément en sa faveur…

Voilà…. d’autres aventures médiationales arriveront bientôt. Gni gni gni.

Enfantillages

Je ne l’ai pas encore mentionné, mais figurez-vous qu’en ce moment je travaille dans un camp de jour, auprès de plein d’enfants passablement charmants, qui me posent tout un tas de questions au long de la journée… Et ah oui… il ne faut pas s’étonner qu’ils m’appellent « Tartine »: c’est mon nom de camp. Voilà. Bah quoi.

Bon alors je niaise, je niaise, mais il n’empêche que tout ceci me fait me poser beaucoup de questions une fois le soir, rentrée chez moi.