Mon nouveau coloc

J’ai un nouveau coloc qui arrive tout droit de Slovaquie…..

Il s’appelle Martin.

Martin vient de trouver un petit boulot.

Bon, j’espère que tout le monde aura compris que c’est très drôle parce qu’il est slovaque, et que Poutine est Russe and so on…. Par contre, tout le monde ne sait peut-être pas ce qu’est la poutine! je vous l’expliquerai au prochain numéro. Suspense.

Publicités

The YELLOW MUSTARD (c)

Voici un des pires condiments que l’on trouve sur ce cher continent américain – avec la sauce aux pickles: la YELLOW MUSTARD! Déjà, ça fait un peu peur le côté « yellow » parce que bon, dites moi si je me trompe mais quand même, j’ai jamais vu de la moutarde verte, rose ou à paillettes!

Bref, elle est sucrée et a un goût de cornichon de McDo pas bon. ça existe aussi en saveur « miel » mmmmh oulalala on en mangerait tous les jours!

Une amie à moi, Séverine, m’avait prévenu quant à la douce saveur de la Yellow…








Bon, pour conclure cette merveilleuse histoire… disons que, heureusement, la moutarde n’est pas tombée ce jour-ci sur le « chandail » de Séverine qui était BLANC, parce qu’elle aurait dû aller le laver aux toilettes et qu’il serait devenu transparent avec l’eau, et qu’elle avait un soutif noir. Heureusement.

Franco-belge

Il y a deux particularités québécoises n’ayant rien à voir l’une avec l’autre, mais sur lesquelles j’aimerais revenir….

1) Ici, il y a des « dépanneurs », c’est à dire des shops ouverts tout le temps qui nous sauvent la vie quand on a plus de clopes, de bières… ou de lait pour faire plus soft. En France, on appelle ça un « arabe » et en Belgique « un pakish ». Les québécois gagnent haut la main la lutte anti-discrimination!

2) Autre particularité, à Montréal, pour ceux qui ne le savent pas, se sont les femmes qui mènent la danse. C’est à dire que les mecs ne draguent pas. Ici, les « hey mademoiselle, t’es charmante » n’ont pas lieu d’être. Si si, ça existe, le paradis. JAMAIS personne n’irait faire chier qui que ce soit dans la rue, même juste pour lui dire « bonjour ».

Ce qui nous mène au cœur de cette histoire vraie….

Pourquoi tout le monde pense que je suis belge???

Aaaarg!

Oui oui oui… on pourrait penser que ces petits êtres mignons ne sont pas des saloperies. Pourtant, ils le sont. Suffit que vous leur donniez ne serait-ce qu’un grain de maïs pourri pour qu’ils vous suivent, qu’ils vous pistent. Ils savent où vous habitez, ils vous attendent devant votre travail chaque matin. Ils sont là. Prenez garde à l’Écureuil.