La foule parle!

Une petite revue des différents personnages qu’on retrouve aux concerts… Croisés hier au Divan orange et au Club Soda lors de la soirée du MEG!

Les amis du groupe:

Le critique schizophrène:

Le mec ou la meuf qui crie  » ALLEEEEEEEEEZ » toutes les 20 secondes comme s’il ou elle était à une « game » de hockey:

Le paparazzi qui filme tout le concert


Le connaisseur et l’amateur:

Et enfin, le COLLANT:

Aaaaaah…. je pense qu’on s’y reconnaitra tous. Sinon, le show de Birdy Nam Nam était géant hier soir, je ne les avais encore jamais vu et whouaaaaa. J’étais archi crevée mais ils m’ont bien remonté! Ils repassent ce soir au Club Soda pour un DJ set, à ne pas manquer!

Publicités

La Méga team, le Meg’azine, le MEG à Montréal!

Mes articles vont se faire un peu plus rares en cette fin de semaine car depuis hier, c’est le MEG Montreal, festival de musiques émergentes et éléctros! http://www.megmontreal.com/

Cette année voit la naissance du MEG’azine, un magasine décalé relatant les soirées du festival sous forme de vidéos, podcast, interviews, billets d’humeur, photos ET de BDs faites par bibi!!! C’est donc le MEGa rush en ce moment! Mais pour ne pas mettre de côté Ma Banane et vous faire découvrir le MEG’azine, je posterai certaines anecdotes ici…

Première interview au Laika, bar lounge situé juste en dessous des bureaux du MEG, le mercredi 28 juillet pour Vincent LeMieux et Why Alez Why:

Et pour la soirée d’hier au Club Soda…

Alors bien sûr, le but ce n’est pas de voir tous ces tralalalas ici, mais bien sur le site du MEG’azine ici:

http://megazine2010.blogspot.com/

Et pour tout ceux qui sont à Montréal, c’est le moment de venir! Moi je conseille spécialement la soirée de dimanche prochain, le 1er août: LE MEG BOAT….. grosse teuf sur un bateau sur le Saint Laurent, avec Beat Torrent, Black Devil Disco Club, The Juan Maclean et….. DJ BONOBO du label Ninja Tune! Grosse soirée en perspective!

Bon et puis si vous me reconnaissez dans la foule et que vous me donnez le mot de code « DUMBO » je ferai un dessin de vous! Indice: j’aurai un carnet rose dans la main gauche, une Boréale Dorée dans la main droite et on peut voir ma tête en tant que Geri sur le dessin de la MEGa Team! FEU PARTEZ!!!

Un bon bol d’air pur au Lac Saint Jean (prononcé « hhen »)

Comme promis, voici mes péripéties de ma fin de semaine au Lac.

De belles balades dans une nature magnifique…

Un régime respecté…

Des talents cachés dévoilés au grand jour…

….. Mais non c’est une JOKE!!! Rétablissons la vraie version……

Nous disions donc de belles balades dans la nature…

Un régime archi respecté…

Et un dévoilement de je sais plus quoi….

Voilà. Sinon c’était bel et bien un super week-end dans une famille on ne peut plus généreuse!!! Merci à la grande grande famille des Doucet!

Fin de semaine bien québecoise

Petit post pour prévenir que j’m’en va au Lac! au Lac Saint Jean, magnifique coin du Québéc. Donc pas de dessin cette fin de semaine, mais j’essaierai d’illustrer mon week-end en rentrant. En attendant, voici mes amis les bleuets et madame la tourtière que je retrouverai au bout de la route! miam miam miam….

Gladiator

J’adore me promener dans le magnifique parc du Mont-Royal le dimanche…

On se rapproche de la nature, on observe les petites choses de la vie…

On est émue par les scènes touchantes que nous offre la faune…

Mais on assiste également à d’autres genres de scènes plus bizarres… Comme ce jour-ci où j’entendis tout à coup des hurlements sauvages

Puis je vis une épaisse fumée au loin, et une multitude d’ombres qui avançaient vers moi… en hurlant!

Petit à petit, j’aperçus ici un casque, là un gourdin, et des boucliers, des épées, des genouillères!!! tout ceci entassé sur des corps fragiles d’adolescents!

C’étaient les GLADIATEURS du Mont-Royal! des héros qui se donnaient rendez-vous tous les dimanches pour une lutte acharnée au bâton de mousse et épée enroulée de scotch!

La première fois ça fait bizarre d’avoir ça en face de soit. Petit shéma pour que vous puissiez mesurer l’ampleur du phénomène:

Et une fois que l’on se retourne, ça donne à peu près ça:

J’ai donc décidé de quitter ce joyeux braveheart de façon discrète et courageuse, pour ne pas attirer l’attention.

Giboulée la boulet

La météo est très comique l’été.

Et oui, en ce moment le temps montréalais imite un peu Jacouille en mode jour/nuit. Il est très drôle d’organiser un pic-nic par exemple. Ou un barbecue. Moi j’ai trouvé la solution: je me mets en maillot de bain et je me roule dans la boue en poussant des hurlements dignes d’une otarie peu sainte d’esprit. Cela fait grand bien.

Bobette and boulette in the canicule

En ce moment, c’est la canicule…. et ne croyez pas que c’est comme chez vous, maudits français! ici, quand il fait 32°, c’est ressentit 43°! cause of humidity. On est un peu en Guadeloupe, à Montréal.

J’étais avec mes colocs ce jour-là, dont Alexandre, qui est québécois…

Non seulement il faisait extrêmement chaud, mais en plus il y avait full de monde, et EN PLUS j’avais eu la bonne idée de mettre un legging sous ma robe.

Un legging…. plus communément appelé « caleçon » en France….

Sauf qu’en québécois, « caleçon » signifie plutôt ….CULOTTE.

Je me suis donc ridiculisée.

The Poutine

La poutine est THE plat typique du Québec….

J’imagine assez bien ce que les gens  pourraient visualiser dans leurs têtes quand ils ne connaissent pas…

(je sais, ma caricature de Vlad est vraiment laide)

Donc je vais vous expliquer assez rapidement pour éviter tout malentendu…

La poutine classique se compose de 3 ingrédients:

Alors, petite précision le « fromage couic-couic », communément appelé « fromage en grain » ou encore « crotte de fromage » (miam) doit son fameux surnom au bruit qu’il fait sur les dents quand on le mange nature, comme ça, en apéro, pour se la péter: couiiiiiic-couiiiiic. On aime ou on aime pas.

Alors ensuite, le principe, c’est de verser plein de sauce brune épaisse sur une montagne de frites, tout ceci accommodé d’une avalanche de couic couic.

Je me rends compte que mon dessin a presque l’air ragoutant, donc je me permet de faire une petite exception à la règle pour exposer toute l’ampleur de la réelle beauté d’une poutine:

Et oui, c’est fabuleux. J’en profite pour raconter une scène que j’ai vu dans un film québécois l’autre jour que je n’arriverai pas à transcrire en dessin. Deux mecs sont au drive d’un fast-food et l’un commande une poutine avec des frites.

-Tu prends tu une patate avec ta poutine toé? (attention j’écris en québécois, enfin, j’essaie; donc patate = frites)

-Bah oué.

Silence

-C’est malade de prendre une poutine avec une patate! des patates, yen a déjà dans la poutine tabernac!

-Oui mais les patates dans la poutine, elles ont pas le goût de vraies patates!

-Qu’est-ce tu racontes comme niaiseries! c’est les mêmes patates!

-No, c’est pas les mêmes patates! elles sont pas crunchy! Faut toujours prendre une patate à côté, comme ça tu goûtes les vraies patates! c’est un be-side!

Bref, ça continue pendant des heures, je pense qu’ils ont clairement voulu faire une référence à la fameuse scène de la mayo qui va pas avec les frites dans Pulp Fiction… Mais en Québecois c’est bien plus drôle!