Et puer fut!



FUMER PUE DE LA TRONCHE…. mais qu’est-ce que c’est bon! j’ai presque failli m’acheter une cigarette électronique mais, pour l’avoir testé justement en soirée, c’est le genre de truc à te donner une tendinite le lendemain tellement c’est lourd entre les doigts (donc zéro intérêt pour la sensation de fumer, et de se la péter en société une clope à la main, ou au bec, pour les cowboys). En plus ça bouffe des piles…

Publicités

Doux pour les uns, dur pour les autres…

Comme certains le savent déjà, (un peu trop peut-être), je me suis acheté un Shorty Minceur Mixa, une petite merveille de technologie, qui se décline sous la forme d’une gaine bourrée de micro-capsules de caféine qui s’activent quand on est en mouvement (ou pas) et font mincir. Si si, Mixa promet une taille en moins au bout de 3 semaines, c’est-à-dire des centimètres de cuisse et de ventre en moins et plus de peau d’orange. Que demander de plus?

On le trouve dans tous les supermarchés, moi j’ai eu mon coup de foudre à Carrefour Market, entre le dentifrice qui fait les dents blanches en une seule application et le shampoing qui replace proprement les écailles de ton cheveu.

Après, il a fallu le mettre.

Le problème au final, c’est que ce corset contemporain est un tremplin à la flemmardise…

BREF, bref, bref…

On vous le conseille fortement! surtout avec le superbe temps et les températures du moment: c’est parfait! (il tient extrêmement chaud, genre culotte Damart Thermolactyl force 4)

Annonce post-grippale


La publicité pour le fameux hochet magique Winnie, ça ne vous dit rien???? NON, sûrement. Mais c’est parce que vous n’avez pas regardé la téloche 10 heures by day pendant 5 jours je présume. Sinon cette ritournelle pourrie vous trotterait encore dans la tête, je vous l’assure. Un vieux crooner chante sur un thème rock « BÉBÉ SECOUE LE HOCHET MAGIIIIQUE » dans une pub débilisante de Mattel, et Noël venant, ça passe sur toutes les chaînes en boucle. Et moi je l’ai dans la tête depuis des jours et des jours. D’où l’envie de vous en faire part.

Le phénomène est encore trop restreint pour être publié sur internet, alors je n’ai pas pû trouver la vidéo de l’immonde pub en question, mais cela ne saurait tarder. Je l’attendrai rivée droite sur mon canapé, appareil numérique à la main s’il le faut, mais vous aurez un beau jour la merveilleuse chance de connaitre ce moment de beauté musicale jubilatoire et divin.

Voilà. Je vais me coucher maintenant. Bien heureuse d’avoir fait de la grosse merde.