Un peu de Crémage dans ce monde de brute

IMG_20170916_124543
        aperçu mystère de ma BD

Un petit article pour vous annoncer ma participation à la quatrième édition de Crémage, collectif de BD de fesses 😀

Voici une présentation du projet et le lien vers la page Facebook si vous voulez en savoir plus:

« Le collectif Crémage a été créé sur un coup de tête à l’été 2014. Néanmoins, à la lecture des bandes dessinées du premier numéro, on remarque l’esprit qui l’anime: montrer une sexualité diverse, de tous les jours ou de toutes les rêveries. Une sexualité qui s’éloigne de ce qu’on peut voir habituellement en deux clics sur notre moteur de recherche favori. Parce que des fois c’est drôle, des fois on bande mou et à d’autres moments c’est terriblement envoûtant. Ou bien on se pose trop de questions. Crémage ne se veut pas une bande dessinée militante. Néanmoins, parce que le sexe entre deux hommes ou le plaisir de la femme sont encore trop souvent dans le placard, Crémage s’engage. »

Crémage n°4 sortira en novembre 2017, on est full excité!

Publicités

Ta date avec nous à la Saint Valentin!

À cœur vaillant, rien d’impossible : c’est avec une grande joie que je vous annonce que nous avons récolté 2400 $ pour publier Les Bêtes Sauvages!!!

Ça nous a donné de quoi imprimer le recueil, et même d’organiser un beau petit lancement à la lumière le 14 février prochain, lors d’un 6@9 érotique avec nos œuvres originales exposées (et achetables wowowo).

Il y aura également une installation sonore de Mathilde Lieber, des projections de courts-métrages, et de la bonne bouffe!

Le recueil sera bien entendu en vente sur place, et si tu viens je te fais une dédicace spéciale de Saint Valentin avec du sexe dedans. Ça vaut largement un repas trop cher d’un apportez-votre-vin accompagné de roses pourries. Enfin moi je trouve.

visuel_lancement1

Aidez nous à publier LES BÊTES SAUVAGES <3

Et voici voilà que notre campagne de financement est officiellement lancée !

Vous pouvez nous aidez à réaliser d’ici la fin de l’année notre beau projet de recueil d’art érotique en donnant sur la plateforme Indiegogo. En échange de certains montants vous aurez même le droit à des contreparties attrayantes 🙂 et si vous n’avez pas de sous, le plus beau don sera d’en parler autour de vous!

Tous les détails du projet et de notre budget sont expliqués sur cette page, en toute transparence.

« Les bêtes sauvages »

est une publication indépendante de dessins d’art érotique d’inspiration poétique, aux arborescences éclectiques et originales. Autour d’un projet collectif, ce recueil génère la convergence d’artistes dessinateurs aux talents charmants et d’écrivains aux notes voluptueuses, tous issus de Montréal.

Les artistes

Suivez les liens pour en savoir plus sur les participants!

La campagne durera 1 mois, pour une impression en fin d’année et un lancement en février 2017.

D’AVANCE, MERCI POUR VOTRE SOUTIEN 🙂

https://www.indiegogo.com/project/les-betes-sauvages-art/embedded
 

 

Nouvelles fraîches de la culotte!

erosannonce

Je ne suis pas morte dans un accident de chasse-neige mes petites bananes, rassurez vous! C’EST L’ÉTÉ.

Ma vie s’en va juste un peu loin du blog, pour d’autres projets comme je vous l’ai déjà expliqué 🙂

Entre autres, un magnifique et sensuel projet de recueil d’art érotique que je coordonne avec mon amie Claire-Amélie et auquel je participe aussi en tant que dessinatrice. Cette publication sera intitulée Les bêtes sauvages.

Bientôt, plus de nouvelles, plus d’infos, plus d’appels à participer, car ce projet ne verra pas le jour sans vous!

Je vous en dirai plus très prochainement, en attendant, je vous invite à aller voir notre beau projet sur facebook, à l’aimer, à le choyer, à le partager!

Suivez donc ce beau petit lien: https://www.facebook.com/publicationlesbetessauvages/

(pis pour les impatients qui disent que je ne livre jamais assez, je réplique à travers Amélie Nothomb : « L’œuvre a besoin du mystère de l’attente. Il est bon, quand on crée de ne pas nier le temps. » Bouya! <3)

Du plaisir d’écrire…

Tiens ! J’ai comme envie de poster un article seulement écrit pour vous dire un peu ce que je pense de la vie !

Ouain, ouain, j’essaie de nouvelles formes d’expression en ce moment alors pourquoi pas celle-là.

L’idée m’est aussi venue car je n’ai pas vraiment expliqué sur le blog le pourquoi de mon voyage etc. Alors, le pourquoi de mon voyage, c’est avant tout de pouvoir un peu profiter de la vie. C’est pourquoi j’ai quitté mon travail il y a quelques mois.

Les gens me disent : « quelle audace ! », « quelle aventure ! », « j’aimerais tellement pouvoir faire ça ! »… Mais les MECS…. ALLEZ-Y ! qu’est-ce qui concrètement te retient quand tu n’as pas 3 gamins et un chien de race à qui il faut acheter des croquettes hors de prix (je parle seulement du chien). J’ai lu récemment un article sur une meuf qui a décidé « d’arrêter d’avoir peur » pendant un mois. Ça semble un peu quétaine, mais forcément, sa vie a complètement changée. Et on ne parle pas ici de décider de faire du parachute ou de se mettre à la boxe thaï soudainement alors qu’on n’a jamais osé : on parle de pouvoir prendre des décisions qu’on n’avait pas les couilles de prendre avant. Comme décider de quitter son mec, qu’on n’aime plus, ou décider que la vie est bien trop courte pour travailler sans jamais avoir de congés. Ou décider qu’on a sûrement un vrai potentiel artistique, et qu’il faut tenter le coup, même si on risque de manger des pâtes pouce en l’air pendant des mois.

Moi j’ai pris ce risque, et je vois ce que ça m’apporte de jour en jour. Déjà : des rencontres de qualitay, et qui me redonnent confiance en moi. Les gens sont attirés par ceux passionnés qui ont justement les coucougnettes de prendre leur vie en main et de faire des choses incroyables. Ça redonne confiance en soi et à partir de là, tout est possible. Voici donc ma liste de gourou des choses à faire si vous êtes passés comme moi par une période de « que suis-je, où vais-je, j’en ai marre de manger des œufs au plat parce que je suis pas inspiré » :

  • Si tu n’arrives plus à dormir chaque dimanche soir, quitte ta job et dis toi que l’argent peut se gagner d’une autre manière que d’avoir des insomnies (tu peux travailler dans un marché, tu n’es pas obligé de te prostituer).
  • Rappelle toi de ce que tu aimais faire enfant, et replonge toi là-dedans. Je ne parle pas forcément de jouer aux lego et de tremper tes princes dans du lait en regardant les Minikeums, mais plutôt de te poser des vraies questions sur la vie comme « qu’est-ce que je veux faire plus grand ? » ou « est-ce que la lumière du frigo est toujours allumée quand on ferme la porte ? »
  • Vas marcher, et regarder les gens autour de toi un peu. On n’est pas sur terre pour seulement se plonger dans Modern family ou Game of Thrones.
  • Parle AUSSI aux gens autour de toi. Tu peux avoir l’air con les 5 premières minutes, mais au final tu auras sûrement une discussion très intéressante sur le fait que les muffins d’aujourd’hui dans ce café sont un peu dégueulasses, mais l’ambiance est sympa, et tiens c’est très joli ce tableau érotique au mur.
  • Fais du vélo sous la pluie : ça permet de te sentir trop mouillé et ridicule de te sentir vivant.
  • Vas un peu voir comment se porte la cuisson du riz en Amérique latine ou si c’est vraiment vrai que ça existe le tourisme sexuel en Thaïlande.
  • Apprend à cuisiner des pâtes, sous toutes les formes. Chaudes, froides, en gâteau ou en quiche salée…
  • Aime toi, et ose porter du rouge-à-lèvres violet si tu en as envie (ici je parle surtout pour les gars bien sûr).
  • Si t’as un penchant pour l’écriture, noircis des pages tous les jours, même si c’est de conneries, ça te fera un souvenir pour plus tard quand tu seras plus adulte.
  • Tant qu’à faire, essaie d’arrêter de fumer, même si tu es allé vérifier la cuisson du riz en Amérique latine et que tu as ramené une cartouche de clopes à 2$ le paquet.
  • OSE LES EXPÉRIENCES. T’as toujours eu envie de conduire un avion ou d’essayer le lap-dance ? LET’S GO. Au pire, ça te fera des histoires à raconter.
  • Lis ou relis tous les Tintin, et dans l’ordre. Je n’ai même pas envie de déblatérer là-dessus, c’est la BASE des aventures (même si elles sont un peu racistes parfois).
  • Achète des cactus, ça ne crève jamais ces choses-là.
  • Bois avec ta meilleure amie Modération, sinon tu ne seras pas capable le lendemain d’aller faire du vélo sous la pluie.
  • Dire merci à la vie, chanter la vie, danser la vie… il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises situations, et c’est assez curieux de voir comment les rencontres forgent une destinée parce que quand on a le goût de la chose bien faite… bref sois un scribe.
  • AVOIR DE L’HUMOUR SURTOUT, tout le temps, à jamais, jusqu’à la fin des temps, ever.

J’espère que ces quelques lignes vous aideront à sentir le monde comme dans Dora l’exploratrice, à bientôt mes bananes !

Hey hey hey, c’est quoi ma bonne résolution pour 2015?

Et oui, TUTAFÉ, c’est de poster à nouveau des ptits dessins sur Ma Banane! YOUHOU! ceci vise un plus grand projet mais je vous en parlerai plus tard… donc en attendant, voici quelques croquis de moments vécus durant mes vacances en France pour les fêtes!

1b 2b

5a

3b

4b
6b

7b

8b

9b

10b 11a 11bOui alors, entre temps j’ai quand même réussi à rentrer à Montréal, non sans passer par Minneapolis (WTF???), et sans avoir ma valise, et sans avoir dormi pendant plus de 48h, mais je suis rentrée.

Je suis rentrée épuisée, pour aller bosser, et apprendre en arrivant à la job pour Charlie Hebdo. Je devais poster ces croquis il y a deux semaines, bien entendu je ne l’ai pas fait à cause des événements… J’ai hésité à parler de ce qui restera une date noire dans l’histoire de France, mais n’ayant jamais tenu de propos politisés sur ce blog, je me sentirais bien hypocrite de commencer maintenant et de donner mon avis sur la question comme tout un chacun. J’ai juste publié sur le facebook de MBEB ce très léger dessin:

10933727_608345929271543_3496888235518342778_n

 

C’est tout. Continuez à rire, mes bananes, et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

 

BON ALORS KESKISPAAAS?

Bonjour chers bananeux, je reviens donc comme prévu faire un post pour vous donner un peu des nouvelles quant à ce qui se trame, non plus sur ma palette graphique, mais bien sous mon crayon HB et ma gomme Staedler mars plastic…

Alors le projet de BD est officiellement lancé! Avant tout, je dois déjà vous annoncer que c’est un projet imaginé à deux cerveaux et fait à quatre mains: mon amie Chalou écrit le scénario, je dessine sa formidable histoire.

Chalou écrit depuis toujours, et depuis quelques années, elle s’amuse avec les mots et les émotions, tapie au fin fond de cafés hipster montréalais, accompagnée de tchai latte et de gâteau à la carotte, sa plume glissant sur les pages de nombreux cahiers ou à travers des feuilles A4 toutes pourries avec un hamster dessus qu’elle a déniché à Dollarama… C’est avec une très grande excitation (bah ui) que nous avons décidé de créer une BD, dont l’idée originale est de Chalou, mais que nous avons imaginé ensemble.

Une histoire intitulée « Six degrés de séparation ».

(aucun lien avec « 50 nuances de gris », petits vicelards)

Je ne vais pas vous en dire beaucoup plus pour le moment, mais je vous propose de vous donner quelques aperçus en image de mon travail:

brouillons

 

Une idée de couverture:

cover2

Une des premières planches:pstp1Aperçu d’une autre planche en cours:

planche2pst

J’espère que ça vous donnera envie d’en savoir plus, je vais devoir devenir hyper bonne en suspense cette année! Alors bien entendu, c’est à l’état de projet, et nous n’avons pas de contrat signé avec quelque éditeur que ce soit pour l’instant, donc si vous connaissez du beau monde ou un mécène achement cool qui voudrait nous aider, n’hésitez pas à me contacter hein! on sait jamais! à vot’ bon coeur!

À très bientôt pour de nouvelles petites miettes!